Cherry Blossoms et merveilleux démons

Kirschblüten & Dämonen, Niemcy 2018

Un jeune homme, déprimé depuis la mort de ses parents il y a dix ans, voit surgir dans sa vie une Japonaise, qui avait enseigné à son père l'art du butô.

  • Czas trwania: 111 minut, Gatunek: Drame
  • Reżyseria: Doris Dörrie

Cherry Blossoms et merveilleux démons w telewizji

ZwińRozwiń

Multimedia

Obsada

  • Golo Euler jako Karl
  • Aya Irizuki jako Yu
  • Hannelore Elsner jako Trudi
  • Elmar Wepper jako Rudi
  • Felix Eitner jako Klaus
  • Floriane Daniel jako Emma
  • Maximilian Ehrenreich jako Robert Angermeier
  • Birgit Minichmayr jako Karolin

Więcej »

Twórcy

  • Frank J. Müller Montaż
  • Hanno Lentz Zdjęcia
  • Karsten Fundal Muzyka
  • Viola Jäger Producent
  • Doris Dörrie Scenariusz
  • Doris Dörrie Reżyseria

Opis programu

ZwińRozwiń

Resté inconsolable depuis la mort de ses parents il y a dix ans, Rudi vit reclus dans la maison des défunts. C'est alors qu'un jour il voir arriver Yu, danseuse japonaise qui avait enseigné à son père l'art du butô. Ensemble, ils entament un périple qui va les mener en Bavière et plus loin encore.

Dix ans après la mort de Trudi et Rudi, leur fils Karl reste inconsolable. Sans emploi alors qu'il était promis à un brillant avenir, il noie sa dépression dans l'alcool et se confine dans la solitude depuis qu'il s'est séparé de sa femme et de leur enfant. Pour tenter de faire face à ses démons, il s'installe dans la maison de ses parents où débarque un jour Yu, la danseuse farfelue qui avait enseigné au Japon l'art du butô à son père... avant de devenir la principale bénéficiaire de son testament. Elle souhaite visiter la maison du défunt et se rendre sur sa tombe. À contrecœur, Karl l'accompagne en Bavière où l'attendent, parmi les fantômes du passé, ceux de ses parents. Esprits salvateurs Cherry Blossoms et merveilleux démons est la suite de Cherry Blossoms - Hanami, sorti en 2008. Doris Dörrie respecte ainsi la temporalité de son histoire, ajoutant un troublant effet de réel à sa réflexion sur les destins et la quête de spiritualité. Dans Hanami, Rudi, le père, partait au Japon pour réaliser le rêve de sa défunte épouse d'apprendre le butô. Cette fois, c'est leur fils qui suit Yu dans son pays pour trouver un sens à son existence. "Comédie profondément triste, tout comme la vie", selon sa réalisatrice, ce conte subtil croise les croyances orientales et occidentales sur la mort et porte sur la filiation un regard émouvant. Une suite d'autant plus touchante qu'elle marque l'une des dernières apparitions à l'écran de Kirin Kiki (Les délices de Tokyo). Un délicieux fantôme.

Komentarze

Skomentuj
  • Brak komentarzy.

Dodaj komentarz

Dodając komentarz, akceptujesz regulamin.

Ocena społeczności: - Głosów: 0

Telemagazyn poleca

Hity dnia

Wszystkie hity »

Logowanie

Jeżeli nie posiadasz konta, zarejestruj się.

×