Thérèse Desqueyroux

Thérèse Desqueyroux, Francja 2012

A la fin des années 20, une héritière mal mariée à un bourgeois landais est prête à tout pour se libérer de la vie ennuyeuse dont elle se sent prisonnière.

  • Czas trwania: 103 minut, Gatunek: Drame
  • Reżyseria: Claude Miller

Thérèse Desqueyroux w telewizji

ZwińRozwiń

Multimedia

Obsada

  • Audrey Tautou jako Thérèse Desqueyroux
  • Gilles Lellouche jako Bernard Desqueyroux
  • Francis Perrin jako monsieur Larroque
  • Anaïs Demoustier jako Anne de la Trave
  • Catherine Arditi jako madame de la Trave
  • Isabelle Sadoyan jako tante Clara
  • Stanley Weber jako Jean Azevedo
  • Yves Jacques jako l'avocat de Thérèse Desqueyroux

Więcej »

Twórcy

  • Stephanie Pulcrano Drugi reżyser
  • César Chabrol Drugi reżyser
  • Hervé Ruet Drugi reżyser
  • Damien Bera Dźwięk
  • Yannick Blanquet Dźwięk
  • Pascal Chauvin Dźwięk
  • Vincent Cosson Dźwięk
  • Cédric Deloche Dźwięk

Więcej »

Opis programu

ZwińRozwiń

La bourgeoisie landaise est fière d'annoncer, en 1928, le mariage de deux des siens, Bernard et Thérèse Desqueyroux. Dégoûtée par son mari, accablée par sa belle-mère, madame de La Trave, Thérèse, enceinte, s'arrange pour briser le mariage d'amour, tellement inconvenant, projeté par sa belle-soeur...

Thérèse doit épouser Bernard Desqueyroux, un mariage de raison qui réunira deux puissantes familles du Sud-Ouest, propriétaires de gigantesques pinèdes. Mais elle doute de son propre bonheur bourgeois et, malgré son attachement à l'honneur de la famille, constate les failles de la relation dénuée de passion dans laquelle elle s'est engagée, au côté d'un homme qui la révère bêtement, certain de leur bonheur sans jamais chercher à la comprendre. Inquiet des troubles de son rythme cardiaque, l'époux se voit un jour prescrire par son médecin un traitement quotidien à base d'arsenic… Désirs avortés Après l'adaptation qu'en fit Georges Franju, avec Emmanuelle Riva et Philippe Noiret, Claude Miller, dont c'est le dernier film, préfère à la narration en flash-back imaginée par François Mauriac un récit chronologique porté par les lancinants questionnements du personnage principal (Audrey Tautou, remarquable) et ses désirs avortés d'échappatoire. À travers les lettres qu'elle écrit sans les envoyer, le long monologue d'une femme privée de tout, jusqu'à sa liberté, résonne toujours avec une effarante modernité, presque un siècle après la parution du livre. À signaler également, la prestation de Gilles Lellouche en mari balourd, pétri de certitudes et incapable de saisir la profonde détresse de celle qu'il étouffe à petit feu.

Komentarze

Skomentuj
  • Brak komentarzy.

Dodaj komentarz

Dodając komentarz, akceptujesz regulamin.

Ocena społeczności: - Głosów: 0

Hity dnia

Wszystkie hity »

Logowanie

Jeżeli nie posiadasz konta, zarejestruj się.

×