Anna Netrebko i Daniel Barenboim w Berlinie : Russian Nights

2010

Russian Songs Mélodies de Nikolaï Rimski-Korsakov et Piotr Ilitch Tchaïkovski.

  • Czas trwania: 80 minut, Gatunek: Inny

Anna Netrebko i Daniel Barenboim w Berlinie : Russian Nights w telewizji

ZwińRozwiń
  • Środa 06.05.2015 18:55

    Mezzo

  • Sobota 02.05.2015 15:00

    Mezzo

  • Poniedziałek 20.04.2015 11:05

    Mezzo

  • Wtorek 14.04.2015 15:35

    Mezzo

  • Niedziela 12.04.2015 22:05

    Mezzo

  • Czwartek 03.07.2014 13:30

    Mezzo

  • Czwartek 26.06.2014 18:45

    Mezzo

  • Poniedziałek 16.06.2014 18:40

    Mezzo

Opis programu

ZwińRozwiń

Quand la grande soprano internationale Anna Netrebko donne un récital d'exquises et rares mélodies russes, on peut être certain qu'elle mettra toute son âme dans son interprétation et saura extraire de ces chants toute l'émotion qui y repose. De fait, avec son accompagnateur le grand Daniel Barenboïm, aux talents si divers, elle offrit au public de Berlin un concert unique en son genre : une rare occasion d'entendre ces mélodies russes chantées du fond du coeur.

Au programme : Ce dont je rêve dans le silence de la nuit op.40 n°.3 ; Pardonne, oublie enfin la chute op. 27. no. 4 ; Ce n'est pas le vent, soufflant des hauteurs op.43 n°. 2 ; Le chant de l'alouette est plus sonore op.43 n°.1 ; Sur les montagnes de Georgie op. 3 no. 4 ; Au royaume des roses et du vin op. 8 no. 5 ; Chanson de Suleika op. 26 n°. 4 ; Le coucou et la rose op. 2 no.2 ; Le cortège aérien des nuages op.42 n°. 3 ; La Nymphe op. 56 no. 1 ; Rêve d'une nuit d'été op.56 n°. 2 de Rimsky Korsakov - Dis, que chante à l'ombre des branches op.57 n°. 1 ; Si vite oublié Nuits de folie op. 60 n°. 6 ; Pourquoi? op.6 no. 5 ; Sérénade op.63 n°. 6 ; Berceuse op. 16 no. 1 ; N'étais-je pas une petite herbe? op. 47 no. 7 ; Les jours de spleen op.73 n°. 5 ; Que règne le jour op.47 n°. 6 de Tchaïkovsky - Chansons que me mère m'a appris op. 55 no. 4 de Dvorák - Cäcilie op. 27 no. 2 de Richard Strauss. Quand la grande soprano internationale Anna Netrebko donne un récital d'exquises et rares mélodies russes, on peut être certain qu'elle mettra toute son âme dans son interprétation et saura extraire de ces chants toute l'émotion qui y repose. De fait, avec son accompagnateur le grand Daniel Barenboïm, aux talents si divers, elle offrit au public de Berlin un concert unique en son genre : une rare occasion d'entendre ces mélodies russes chantées du fond du coeur. Et malgré les vastes dimensions de la Philharmonie, les deux artistes parvinrent à installer une atmosphère de grande intimité. Les mélodies de Nikolaï Rimski-Korsakov et Piotr Ilyich Tchaïkovski couvrent tout un univers de styles et de genres, des scènes dramatiques au mélopées mélancoliques, des sérénades passionnées aux joyeuses mélodies populaires, des berceuses aux chants d'amour. Interprétées par deux des plus chaleureux musiciens de notre époque, elles sont bien plus qu'un répertoire pour connaisseurs de la musique russe. Netrebko envoûte son auditoire, qui est d'emblée captivé par la vivacité des ses gestes et l'introspection de son chant. Au piano, Daniel Barenboïm est subtil et délicat, accompagnant Netrebko dans le monde de ces mini-operas. Anna Netrebko prouve qu'elle sait séduire son public aussi bien sur les scènes d'opéra que dans le cadre plus intime du récital. Pour reprendre les propos d'un grand quotidien berlinois : "L'a-t-on jamais entendue chanter avec plus de grâce, avec une technique plus parfaite que ce soir à la philharmonie ?".

Komentarze

Skomentuj
  • Brak komentarzy.

Dodaj komentarz

    Ocena społeczności: - Głosów: 0

    Hity dnia

    Wszystkie hity »

    Logowanie

    Jeżeli nie posiadasz konta, zarejestruj się.

    ×