"Córka faraona" w wykonaniu baletu Teatru Bolszoj

2003

Opis programu

La Fille du Pharaon de Marius Petipa, Pierre Lacotte Musique, Cesare Pugni Inspiré du "Roman de la Momie" de Théophile Gautier Orchestre du Théâtre Bolchoï de Moscou Direction, Alexandre Sotnikov Enregistré au Théâtre du BolchoÏ Avec Svetlana Zakharova, Aspicia Sergueï Filin, Lord Wilson/Taor Le corps de ballet du Bolchoi Ce programme est la réplique d'un grand ballet romantique tel qu'il était donné à l'époque (pour la dernière fois en 1928) : grandes toiles peintes, décors fastueux, innombrables costumes, Neptune/Roi du Nil à la grande barbe blanche, égyptiens en jupette à fermeture éclair, combat épique contre des lions en peluche... Bref, toute une imagerie naïve que d'aucuns peuvent aujourd'hui juger insupportable. Mais c'est aussi cela qui fait la force du spectacle : cette absence de distanciation donne une réelle fraîcheur à ce premier degré un peu enfantin et l'on voit très clairement le plaisir que chacun prend à participer à l'aventure. On éprouve alors un certain plaisir à suivre ces péripéties prévisibles comme un album d'images, coloré et chatoyant, comme Le Voleur de Bagdad ; tout cela est finalement très beau. La Fille du Pharaon raconte l'histoire dun jeune anglais, en voyage en Egypte, qui rêve qu'il tombe amoureux de la fille dun Pharaon. Malgré une tempête de sable, une chasse au lion et une tentative de suicide, le couple obtient finalement la bénédiction du Pharaon pour se marier. Réalisation, Denis Caïozzi, 2003 (103 mns).

Komentarze

Skomentuj
  • Brak komentarzy.

Dodaj komentarz

    Ocena społeczności: - Głosów: 0

    Hity dnia

    Wszystkie hity »

    Logowanie

    Jeżeli nie posiadasz konta, zarejestruj się.

    ×