"Pierścień Nibelunga" Wagnera w Met w Nowym Jorku III : Zygfryd

2011

Décors de Carl Fillion. Costumes de François Saint-Aubin. Lumière d'Etienne Boucher. Réalisation de Gary Halvorson.

  • Gatunek: Opera

"Pierścień Nibelunga" Wagnera w Met w Nowym Jorku III : Zygfryd w telewizji

ZwińRozwiń
  • Poniedziałek 08.02.2016 11:50

    Mezzo

Twórcy

  • Richard Wagner Muzyka

Opis programu

ZwińRozwiń

Triomphant des dieux, des dragons et des nains, le héros Siegfried conquiert la puissance en tuant le dragon et découvre l'amour en la personne de la douce Brünnhilde.

Sieglinde est morte en donnant le jour à Siegfried. L'orphelin a été recueilli et élevé par un nain, Mime, dans l'ignorance de ses origines. Mime espère secrètement s'emparer des trésors et de l'anneau magique de Fafner, métamorphosé en dragon, et compte utiliser le jeune héros. Il tente de reforger l'épée de Siegmund, le père de Siegfried, jadis brisée par Wotan. Si le jeune homme tuait Fafner avec cette épée, Mime pourrait alors s'emparer de l'anneau, éliminer Siegfried et régner sur les dieux du Walhalla. Siegfried accomplit sa mission. Il plonge l'épée qu'il a lui-même forgée dans le coeur de Fafner et lèche ensuite le sang du dragon qui tache ses doigts. Dès lors, il comprend le langage de l'oiseau qui lui conseille de s'emparer du heaume et de l'anneau. Siegfried, doté à présent de pouvoirs surnaturels, pénètre les criminelles pensées de Mime qui révèle par inadvertance son intention de l'empoisonner. Il frappe ce dernier de son épée. Le héros se sent soudain envahi du sentiment d'une passion naissante. L'oiseau lui conte l'histoire de Brünnhilde, glorieuse jeune fille endormie sur un rocher gardé par le feu...

Komentarze

Skomentuj
  • Brak komentarzy.

Dodaj komentarz

Dodając komentarz, akceptujesz regulamin.

Ocena społeczności: - Głosów: 0

Telemagazyn poleca

Hity dnia

Wszystkie hity »

Logowanie

Jeżeli nie posiadasz konta, zarejestruj się.

×