"Songs of travel" - "Riders to the sea"

2009

"Songs of travel" - "Riders to the sea" w telewizji

ZwińRozwiń
  • Piątek 29.08.2014 18:30

    Mezzo

  • Niedziela 17.08.2014 18:30

    Mezzo

Obsada

  • Jacqueline Mayeur jako Maurya (Riders to the sea)
  • Patrice Verdelet jako Song of Travel
  • Elsa Lévy jako Cathleen (Riders to the sea)
  • Sevan Manoukian jako Nora (Riders to the sea)

Twórcy

  • Lionel Escama Reżyseria
  • Ralph Vaughan Williams Muzyka

Opis programu

Riders to the sea, de Ralph Vaughan Williams Jean-Luc Tingaud (direction) Christian Gangneron (mise en scène) Jacqueline Mayeur (Maurya), Patrice Verdelet (Bartley), Elsa Lévy (Cathleen), Sevan Manoukian (Nora) Choeur de l'Opéra de Rennes, Orchestre du Grand Théâtre de Reims *** Songs of Travel, de Ralph Vaughan Williams Cycle de mélodies pour baryton et orchestre sur des poème de R.L. Stevenson Patrice Verdelet (baryton) L'action se situe sur une île au large de la côte ouest de l'Irlande. Les deux filles de la vieille Maurya, Cathleen et Nora, se demandent si les vêtements retrouvés sur un corps repêché dans le nord sont ceux de leur frère Michael, disparu en mer. Soucieuse de ne pas inquiéter leur mère, Cathleen cache les vêtements. Maurya sort de sa chambre et tente de persuader son fils Bartley de ne pas prendre la mer. En dépit du vent qui se lève, il partira. Maurya le supplie de rester, sûre que Michael a péri et convaincue qu'il va disparaître lui aussi. Maurya tente de le rattraper pour lui donner sa bénédiction. Pendant son absence, Cathleen et Nora examinent à nouveau les vêtements trouvés sur le noyé : ils appartiennent bien à leur frère... Maurya revient, effrayée, elle a vu le fantôme de Michael, chevauchant le poney gris attaché derrière la jument rouge de Bartley. Bartley est le dernier homme de la famille : la mer lui a déjà pris son mari et ses quatre garçons, elle entame une mélopée funèbre lorsque des pleurs semblent monter de la grève... des pêcheurs montent vers la maison, sur une planche, le corps de Bartley... Maurya se met à prier, presque soulagée : la mer lui a pris tout ce qu'elle avait, elle ne s'inquiètera plus du vent ni de la marée et va enfin trouver le repos.

Komentarze

Skomentuj
  • Brak komentarzy.

Dodaj komentarz

Dodając komentarz, akceptujesz regulamin.

Ocena społeczności: - Głosów: 0

Hity dnia

Wszystkie hity »

Logowanie

Jeżeli nie posiadasz konta, zarejestruj się.

×